La chasse aux grammes

Depuis trois ans que je me suis mise à la randonnée, j’ai acheté pas mal de matériel. Progressivement, j’ai réalisé l’importance du poids de tout ce que je portais, au point que l’automne dernier, j’ai dû raccourcir mon périple sur le chemin de Compostelle parce que mon sac était trop lourd et que je n’en pouvais plus…

En plus, j’aimerais tenter l’expérience du bivouac. Sauf que : bivouac = matériel supplémentaire = poids supplémentaire.

Alors j’ai commencé à me renseigner sur la « MUL » ou Marche Ultra-Légère. J’ai lu et relu des tas de forums, visionné des dizaines et des dizaines (sans rire !) de vidéos, et griffoné des tas de notes sur « Comment s’alléger », « Comment remplir son sac », « Comment choisir son matériel », etc.

C’est juste passionnant.

La première chose qui ressort de façon certaine de toutes ces recherches, c’est que quel que soit le matériel considéré, moins c’est lourd, plus c’est cher.
La deuxième chose est que si je couds moi-même une partie de mon matériel, je pourrais réduire le coût au moins de moitié et alléger là où j’ai besoin.

Le but, cette année, serait de partir en autonomie complète avec un sac de 8kg (hors eau et nourriture), sachant que l’année dernière je devais porter à peu près 13kg…

Je suis donc partie à la chasse aux grammes.

J’ai listé absolument tout mon matériel dans un tableau Excel avec, pour chaque objet, son prix, ses date et lieu d’achat, son poids, et une colonne « note » dans laquelle j’indique si je dois améliorer et comment, ou bien carrément remplacer.

Et puis il y a ce que je vais coudre, à commencer par ma tente qui fera l’objet des prochains articles.

tente

Tente Kensho 2 de Dubber Design – Ce modèle réalisé par « ULEnchilada« 

Livre bébé n°2

Pour une amie qui partait à la retraite, j’ai choisi de faire un livre bébé, parce qu’elle avait adoré le premier. Je sais qu’elle a deux petites filles qui ne manqueront pas de jouer avec. Chaque page a donc été faite pour que les enfants puissent jouer avec, mais néanmoins en rapport avec ses activités de future retraitée…

 

« Maintenant que je suis à la retraite, je peux me lever quand je veux le matin… »


« Je peux m’habiller comme je veux… »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Je fais le ménage si je veux… »

 

« Je me douche si je…
Je me douche.« 

« J’ai le temps de jouer avec mes petites filles…. »

IMG_20180806_111218
« Je peux partir en vacances quand je veux »

IMG_20180806_111305IMG_20180806_111327IMG_20180806_111435

 

« Et je peux même aller à la pêche ! »

IMG_20180806_111911.jpg

Tout comme pour le premier quiet book, je tiens à remercier Irina qui a été d’une grande aide et toujours de très bon conseil.

Le sac à dos d’Eline

A l’occasion d’une naissance, un petit sac à dos pour aller à la crèche :

IMG_20190307_213740

Et comme je n’aime pas beaucoup l’idée des cordons de serrage pour les très jeunes enfants, j’ai opté pour les pressions aimantées :

IMG_20190307_213814

Bien sûr, les bretelles sont réglables. L’idée de reprendre le motif de biais en Liberty sur les sangles a été trouvée sur internet. J’ai complètement craqué pour l’association du simili-cuir rose pâle avec ce Liberty Mitsi gris.

IMG_20190307_213918IMG_20190307_213952

La personne qui doit offrir ce sac était tellement contente qu’elle m’a même demandé de lui en faire un aussi, plus grand ;
– « Mais peut-être pas rose »…

Nid d’ange

Dès qu’elle a su qu’elle attendait un heureux évènement, elle m’a demandé si je pouvais lui faire ce nid d’ange :

Pour Alex

Oui, bien sûr, pas de problème.

Je n’avais que cette photo pour me guider, pas de dimensions, pas d’indication de grosseur de laine, et en plus, pas de bébé sous la main pour faire des essais.

J’ai un peu trainé… et puis mi-août, je me suis lancée. Et puis quelques jours plus tard, le bébé est arrivé avec un mois d’avance ! Ne me restait plus qu’à tricoter comme une forcenée, à trouver une boutique de tissus qui ne soit pas fermée pour l’été et qui vendrait de la polaire doudou blanche en pleine canicule. Rien n’est simple…

Mais je crois m’en être bien sortie. Je viens de le finir, il me semble bien proportionné et comme je lui offre la semaine prochaine, je croise les doigts pour n’avoir aucune modification à faire !

Voici donc le nid d’ange pour le bébé d’Alexandra :

IMG_20180913_170827
Nid d’ange pour le bébé d’Alexandra

IMG_20180913_170850

Je suis très contente du résultat. Je regrette juste de n’avoir pas pu mettre la bande de côtes sur la partie haute, mais j’ai craint de trop rallonger l’ensemble. Le nid d’ange est sensé convenir à un enfant de 50/60 cm et là, la hauteur totale est déjà de 74cm. J’ai donc choisi de réduire cette bordure au maximum.

IMG_20180913_171035

IMG_20180913_171146
Boutonnière rebrodée

Les boutonnières n’ont pas été faciles… J’ai dû en faire 6 au total : 3 sur la partie torsadée et 3 sur le revers en côtes en veillant à bien les faire coincider une fois la partie côtes repliée.

Comme je n’avais jamais tricoté de boutonnières, j’ai utilisé la vidéo d’Eunny Jang pour faire des « tulip butonholes » (en anglais). C’est assez compliqué, mais en faisant en même temps qu’elle dans la vidéo,  on arrive à un très bon résultat. Ensuite j’ai rebrodé chacune des 3 boutonnières pour solidariser les deux épaisseurs.

La Turbulette de Kyara

Ce sera la dernière turbulette de l’année. Sauf erreur, j’en ai fait sept dernièrement…

IMG_18112017_172346

Voici donc la turbulette de Kyara, accompagnée de l’éléphant qui va bien pour utiliser les chutes de ouate et de tissu, et d’un petit sachet de lavande :

1
Popeline rayée rose et blanc pour l’extérieur et la même en blanc uni à l’intérieur.

Les couleurs réelles sont plus proche de la dernière photo. Pour ce qui est des strass et des étoiles, ils ont été collés au fer et jusqu’ici, je n’ai jamais eu de souci de décollage bien que j’ai gratté, essayé de plier le tissu, etc. Je les crois donc parfaitement sécurisés pour des bébés.

Et comme je le disais dans l’article précédent, des éléphants, il y en a eu… presque un troupeau !

2017-11-23 Elephants x4